Le CNC a infligé des sanctions à certains médias

Le Président du CNC lors du point de presse

Le président du Conseil National de la Communication (CNC), Hon. Karenga Ramadhan a animé un point de presse  dans l’après-midi du 11 Avril 2018 après la clôture des activités de l’Assemblée Plénière Extraordinaire des membres du Conseil National de la Communication qui ont duré deux jours. La rubrique commentaire du journal « Iwacu » vient d’être suspendue pour trois (3) mois et des mises en garde ont été infligées aux journaux «Le Renouveau » et « Iwacu » ainsi que la radio «Culture ».

Selon Hon. Karenga Ramadhan, durant les deux jours, les membres du Conseil ont analysés et adoptés différents textes à savoir le Procès-Verbal de l’Assemblée Plénière Ordinaire tenu à Cankuzo en date du 22 au 23 février 2018 ; le règlement d’Ordre Intérieur et le Code de conduite pour les échéances électorales de Mai. Ils ont aussi  échangés sur les modalités de présentation du rapport annuel de 2017 et enfin ils ont analysés le rapport de Monitoring des médias du 1er trimestre 2018.

En marge de conformer le Règlement d’Ordre Intérieur à la nouvelle Loi Organique  du CNC récemment promulgué par le Président de la République, deux nouveautés sont à signaler à savoir le changement du Porte-parole officiel du CNC qui revient à l’Hon. Karenga Ramadhan, en remplacement de Madame Aimée-Divine Niyokwizigirwa. Toutefois, les autres membres du Conseil peuvent intervenir en cas de besoin sur délégation du Président du Conseil, a-t-il souligné.  L’autre point concerne la délivrance des Cartes de Presse aux professionnels des médias ainsi que d’autres assimilés au métier après concertation avec les différents intervenants en la matière.

Au niveau des médias et sur base du rapport de Monitoring, Hon.Karenga Ramadhan, a fait savoir qu’après plusieurs remarques, certains médias ont pu obtempérer tandis que d’autres ont outre passés les normes. Sur ce, a-ajouté Hon. Karenga,  les membres du Conseil ont décidé que la rubrique des commentaires du Journal « Iwacu » soit suspendue à partir du mercredi 11 avril 2018. Une mise en garde a également été infligée  au Journal « le Renouveau » et le Journal « Iwacu » pour avoir publié des communiqués en langue anglaise contrairement à ce qui est inscrit dans leurs cahiers des charges signé avec le CNC.  La radio « Culture » a aussi reçue une mise en garde pour des informations contraires à la déontologie du métier diffusées sur les ondes de cette radio.

Comments are closed.