Assemblée Plénière Ordinaire au CNC

le Président du CNC tenant un point de presse

Le CNC a tenu une Assemblée Plénière Ordinaire en date du 8 au 9 Juillet 2019 à la Maison de la Presse. Les points à l’ordre du jour étaient :

  1. Présentation et validation du rapport annuel d’activités du CNC durant la période de 2018/2019
  2. Prestation du projet de Plan d’actions pour la période 2019/2020
  3. Analyse des dossiers de demande d’autorisation d’exploitation des organes de presse
  4. Analyse des manquements professionnels de certains organes de presse et décisions éventuelles

Au cours d’un point de presse qui a suivi cette activité, le Président du CNC, Monsieur Nestor Bankumukunzi a annoncé qu’après analyse, le Plan d’actions annuel a été validé. L’essentiel de ce Plan est focalisé sur l’encadrement et la formation des journalistes en rapport avec la période électorale pour qu’ils contribuent à des élections apaisées, inclusives et transparentes.

En ce qui concerne l’état d’avancement du projet de délivrance de la Carte de presse, ce projet a franchi une étape importante. Un peu plus de 1500 postulants ont été enregistrés au CNC et presque la moitié ont pu compléter leurs dossiers si bien que leurs cartes sont entrain d’être confectionnées. Trois cent cartes ont déjà été confectionnées et le CNC envisage de faire une cérémonie officielle de remise de la Carte de presse avant la fin de ce mois.

Une mise en garde va être adressée au Journal Iwacu suite aux manquements observés dans ce médium et cela dans le but qu’il revienne à la Loi au lieu de persister dans l’erreur et de rester insensible aux conseils lui fournis par le CNC.

Deux stations de radio ont reçue une réponse favorable à leur demande d’autorisation d’exploitation. Il s’agit de Impano FM qui est basée à Mubimbi et Cibitoke Diaspora Network Radio basée à Cibitoke. Il leur a été demandé de prendre leurs dispositions pour commencer à émettre avant une période d’une année comme le stipule la Loi.

Enfin, il a été prodigué des conseils aux médias pour la période pré-électorale à savoir, bien travailler dans le respect de la Loi et contribuer aux élections apaisées, inclusives et transparentes