Ambassadeur Vestine Nahimana élue président du Conseil National de Communication (CNC)

Le mercredi 9 mars 2022, dans la salle des réunions du Conseil National de Communication (CNC), les membres dudit Conseil se sont réunis dans une Assemblée plénière extraordinaire. A l’ordre du jour figurait un seul point : l’élection du Président de cet organe de régulation des médias au Burundi.
A l’issu des travaux, Ambassadeur Vestine Nahimana a été élue Présidente du CNC, remplaçant désormais Willy Nyamitwe, actuel ambassadeur de la République du Burundi à Addis Abeba en Ethiopie et auprès de l’Union Africaine. Elle a été élue à l’unanimité par les douze membres présents.

Les membres du CNC en plénière pour l’élection de son nouveau Président.

Dans un point de presse qui a suivi ce travail, le Vice-président du CNC, Laurent Kaganda, qui assurait l’intérim, a informé aux médias l’objectif de la plénière et a proclamé les résultats de l’élection. Il a saisi cette occasion pour féliciter Mme Nahimana qui venait d’être élue à l’unanimité par ses paires, l’élevant ainsi au poste de présidente de cet organe.

Amb. Vestine NAHIMANA, Présidente du CNC

Dans son allocution, Amb. Nahimana a vivement remercié les membres du CNC présents dans l’activité, pour la confiance qu’ils ont placée en elle. Elle a par la suite indiqué qu’elle ne vient pas pour croiser les bras mais qu’elle va continuer le travail à partir du pas déjà franchi par ses prédécesseurs. Pourtant, a-t-elle indiqué, un accent particulier sera mis sur la collégialité. Elle n’agira jamais en singleton. Et de dire que lorsque le Bureau exécutif travaillera dans un climat serein, ils arriveront aux résultats escomptés.

Les médias : des outils de développement

Les journalistes ont voulu savoir ce que la Présidente du CNC pense sur la prolifération des médias et surtout des médias en ligne. Pour elle, les médias constituent un outil de développement s’ils sont bien encadrés et exploités. Mais, a-t-elle ajouté, ils peuvent également servir dans l’intoxication et la destruction du pays. Elle a indiqué que le Burundi a besoin d’eux pour opérer un changement positif et que son grand souhait est qu’ils servent à bâtir un monde meilleur.

Il importe de savoir que Amb. Vestine Nahimana a été nommée par le décret présidentiel n° 100/020 du 03 mars 2022 portant nomination d’un membre du Conseil National de la Communication du Burundi « CNC ». Pourtant elle n’est pas nouvelle au Conseil National de la Communication du Burundi car c’est elle-même qui fut le premier Président de cet organe.

La nouvelle famille du CNC

Comments are closed.